Le président de la FIFA, Sepp Blatter, a demandé mercredi au Caire plus d’équipes africaines lors des prochaines phases finales de la Coupe du monde de football, réitérant son engagement à promouvoir le football sur le continent.


« Vous devez vous battre et je puis vous assurer que nous allons poursuivre la lutte pour que l’Afrique soit mieux représentée », a-t-il déclaré aux dirigeants du football africain.

S’exprimant lors du congrès de la Confédération africaine de football, il a souligné avoir honoré sa promesse d’organiser la phase finale de la Coupe du monde en Afrique, en 2010 en Afrique du Sud.

« Ceux qui seront les mieux représentés auront automatiquement plus de chances », a-t-il dit.

Les observateurs affirment que M. Blatter est favorable à un sixième représentant africain à la Coupe du monde à compter de 2010.

« En 1998, alors que je me battais pour la présidence de la FIFA, j’avais un projet en tête consistant à organiser la coupe du Monde en Afrique », a-t-il déclaré.

« La Coupe du monde 2010, avec tous les contrats que nous avons signés avec les télévisions et les sponsors, va nous rapporter plus d’argent que celle de 2006 », a révélé Blatter.

Il a déclaré qu’il y aurait plus d’argent pour des programmes de développement du football y compris une initiative visant à permettre aux jeunes talents africains d’exercer leur métier en Afrique au lieu d’aller jouer en Europe.