Marouane Chamakh va mettre un terme à huit années sous le maillot des Girondins. Ce mercredi soir, à Nice, il veut gagner pour offrir à Bordeaux une place européenne avant de prendre le chemin d’Arsenal. « J’appréhende un peu la fin. Je compte les jours, onze petits jours. Plus le temps passe, plus ça me fait bizarre. Je ressens beaucoup d’émotions, a expliqué le Marocain à L’Equipe. J’ai pris des risques à un an de la fin de mon contrat mais je n’ai jamais triché. Je me suis donné à fond, j’ai cherché à rester le plus authentique possible. »