Le contrat conclu entre la société Lagardère Sport et l’ancien président de la CAF, Issa Hayatou, refait parler de lui ! Alors que cette transaction a valu au Camerounais l’ouverture d’une enquête à son encontre en Egypte pour « concurrence déloyale« , son successeur à la CAF, Ahmad Ahmad, vient de critiquer cet accord.

« Tout le monde est d’accord que le contrat n’est pas bon et ce n’est une bonne chose pour le football africain. Il doit être revu« , a fustigé le Malgache ce vendredi au cours d’une conférence de presse de de la Zone COSAFA (Conseil des Fédérations de football d’Afrique australe) à Johannesburg. Le contrat en question court jusqu’en 2028 et garantit la commercialisation des droits TV de certaines compétitions continentales à Lagardère Sport en échange d’un milliard de dollars. Durant l’ère Hayatou, la CAF avait assuré que cet accord « ne contrevient à aucune législation« .