Ce jeudi, Abuja (Nigeria) accueillait la cérémonie des CAF Awards qui ont permis de récompenser les acteurs du football africain qui se sont distingués au cours de l’année écoulée. Outre le titre de joueur de l’année, revenu à Riyad Mahrez (Algérie/Leicester City), et celui de joueur de l’année basé en Afrique, remporté par Denis Onyango, d’autres lauréats ont été récompensés à l’image de la Nigériane Asisat Oshoala, élue joueuse de l’année, ou encore de ses compatriotes Kelechi Iheanacho et Alex Iwobi, respectivement désignés meilleur espoir et meilleur jeune. De retour à la CAN après 39 ans d’absence, l’Ouganda est l’équipe nationale de l’année.

Toutes les récompenses

 Joueur africain de l’année : Riyad Mahrez (Algérie/Leicester City)

 Joueur africain basé en Afrique : Denis Onyango (Mamelodi Sundowns/Ouganda)

 Entraîneur de l’année : Pitso MOSIMANE (Mamelodi Sundowns)

 Equipe nationale de l’année : Ouganda

 Equipe nationale de l’année (femmes) : Nigeria

 Club de l’année : Mamelodi Sundowns

 Espoir de l’année : Alex IWOBI (Arsenal/Nigeria)

 Talent le plus prometteur : Kelechi IHEANACHO (Manchester City/Nigeria)

 Joueuse de l’année : Asisat Oshoala (Arsenal Ladies/Nigeria)

 Arbitre de l’année : Bakary Papa Gassama (Gambie)

 Leader de l’année : Manuel LOPES NASCIMENTO, président de la Fédération de Guinée-Bissau

 Légendes africaines : Laurent POKOU (Côte d’Ivoire) et Emilienne MBANGO (Cameroun)

 XI africain de l’année : Onyango – Aurier, Abdennour, Bailly, Lomalisa – Billiat, Kalaba, Dolly – Mahrez, Aubameyang, Mané