C’est la grosse surprise du onze africain de l’année dévoilé mardi par la Confédération africaine de football (CAF) en collaboration avec la FIFpro, le syndicat mondial des joueurs : Serge Aurier figure dans l’équipe-type.

Hormis son récent regain de forme depuis l’arrivée de José Mourinho, le latéral droit, longtemps remplaçant à Tottenham, n’a pourtant pas bouclé une année exceptionnelle, que ce soit en club ou avec la sélection ivoirienne. Du coup, beaucoup de twittos se sont indignés de sa présence dans ce onze au détriment par exemple de Youcef Atal, étincelant avec Nice et vainqueur de la CAN 2019 avec l’Algérie. Pour rappel, ce sont 707 joueurs professionnels africains qui ont voté pour composer ce onze.