Mise à jour, 19h40 (Paris) : le comité exécutif de la CAF a eu lieu, cliquez ici pour découvrir les principales décisions.

Sans avoir au préalable communiqué à ce sujet auprès des médias et du grand public, la Confédération africaine de football (CAF) organise ce jeudi au Caire un comité exécutif qui s’annonce des plus importants en marge de la finale de la CAN U23 qui opposera vendredi l’Egypte à la Côte d’Ivoire.

Au cours de ce rassemblement, les principales compétitions à venir seront abordées. Il sera notamment question des dates de la CAN 2021, menacée par la réforme du Mondial des clubs de la FIFA, qui aura lieu en juin-juillet 2021, soit en plein pendant la période normalement envisagée pour la CAN. La CAF devrait donc pour la première fois se positionner à ce sujet mais également valider le format de qualification des clubs africains pour le Mondial des clubs.

L’instance va aussi entériner les dates du CHAN 2020 (l’équivalent de la CAN mais réservée aux joueurs locaux), annoncé du 4 au 25 avril prochains par le gouvernement camerounais. Seront également communiqués : la date du tirage au sort des groupes éliminatoires au Mondial 2022 et le lieu et la date de la Supercoupe d’Afrique qui doit opposer l’Espérance Tunis au Zamalek.

Ambiance tendue…

Des sujets particulièrement sensibles seront aussi à l’ordre du jour puisque le comité exécutif doit notamment valider la rupture du controversé contrat avec l’agence Lagardère Sports portant sur les droits médias et marketing du football africain pour la période 2017-2028. La firme française, qui conteste cette rupture qualifiée « d’unilatérale » , avait demandé à être auditionnée par la CAF en marge de cette réunion, mais elle s’est vue opposer une fin de non-recevoir.

Enfin, le président de la Commission d’arbitrage de la CAF, Souleiman Waberi Hassan, a très peu apprécié de voir qu’un sujet sur la réforme de l’arbitrage figure à l’ordre du jour alors qu’il n’a même pas été consulté. Pourtant considéré comme un soutien très proche du président Ahmad, le Djiboutien a menacé de démissionner «si ce projet de réforme ne passe pas par la procédure légale pour arriver sur la table du comité exécutif». Ambiance…

L’ordre du jour du comité exécutif de la CAF (qui a bien lieu ce 21 novembre même si le document indique la date du 18 juillet)

Image

Image

Lagardère en colère