Issa Hayatou, le président de la Confédération africaine de football, s’est montré satisfait des prestations africaines lors de la Coupe du monde 2010. « L’Afrique a présenté une parfaite copie de la Coupe du monde. Tant sur le plan des infrastructures que sur le plan de la fréquentation des stades, le continent a battu les records, a-t-il déclaré au journal burkinabè Sidwaya.  On n’hésitera plus à confier à un autre pays d’Afrique, l’organisation d’une Coupe. L’histoire nous a donné raison. Aucun pays au monde n’a les infrastructures actuelles de l’Afrique du Sud. Ni la Grande Allemagne, ni la France. C’est une énorme fierté pour le continent et ses hommes. » Un bilan satisfaisant à l’écouter mais pas question pour le dirigeant camerounais de songer à la retraite. Car il a encore un rêve. « Je n’ai plus rien à prouver. L’organisation du Mondial en Afrique du Sud était mon objectif., Mais, c’est vrai, il en reste un que je n’ai pas pu atteindre : gagner une Coupe du monde. Pendant ma gestion, en tant que président de la CAF, je me suis battu pour amener la Coupe du monde chez nous. Mais je voulais aussi qu’un pays africain puisse l’emporter », a-t-il affirmé.