Changement provisoire à la tête de la Confédération africaine de football (CAF). Infecté par le coronavirus et autorisé mercredi à sortir de l’AS Salam International Hospital du Caire (Egypte) après une période d’isolement et d’observation, le président de l’instance Ahmad Ahmad va néanmoins suivre une période de convalescence d’une vingtaine de jours chez lui à Madagascar, ce qui va l’obliger à déléguer temporairement ses fonctions à son 1er vice-président, Constant Omari. Le Congolais dirigera la CAF jusqu’au 30 novembre prochain, a annoncé ce vendredi l’instance panafricaine.

Le communiqué de la CAF

«Sur recommandation de ses médecins, le Président de la Confédération Africaine de Football (CAF), M. Ahmad Ahmad, observe en ce moment une période de convalescence. Elle devra durer au minimum 20 jours durant lesquels il est appelé à limiter ses efforts, afin de recouvrer totalement son énergie.

Cet empêchement rend temporairement difficile la poursuite normale des activités liées à une fonction qui nécessité la pleine jouissance de sa santé. Dans ces conditions, le 1er Vice-Président M. Constant Omari va assurer l’intérim à la tête de l’exécutif de la CAF jusqu’au 30 novembre 2020.

Cette décision s’applique en vertu des dispositions de l’Art 24 paragraphe 8 des Statuts, qui prévoient qu’en cas d’absence du Président ou de son incapacité temporaire à assumer sa fonction, il est remplacé par le 1er Vice-Président.»