Mohammed Raouraoua, le président de la fédération algérienne de football, a mis un terme aux rumeurs qui faisait de lui un candidat potentiel à la présidence de la Confédération africaine de football. « La présence d’Issa Hayatou à la tête de la CAF depuis 1988 est un acquis pour le football africain. Sincèrement, depuis qu’il a été élu le football africain a connu une nette progression. Il a mis en place un programme de développement très riche. Voilà pourquoi je vous ai dit que tant que Hayatou est sur place, je ne songerais pas à porter ma candidature pour ce poste », a assuré le boss de la FAF sur la chaîne arabe Al-Jazeera Sports.