Absent depuis la Coupe du monde, Achille Emana, le milieu de terrain du Bétis Séville, attend toujours qu’on lui explique pourquoi il en fait plus partie des Lions Indomptables. « Après la Coupe du monde, je suis allé en vacances et après, j’ai repris les entraînements. Et puis, j’ai eu vent de certains noms qui ont été communiqués par rapport au match de l’équipe nationale et mon nom n’y était pas. Je suis resté dans mon coin pour m’occuper de mon travail, a expliqué l’ancien Toulousain à Camfoot. Tout ce que je peux demander à ceux qui disent que je suis fauteur de troubles, c’est de venir me le dire en face. L’équipe de France a eu à convoquer ceux qui ont semé le trouble. Aujourd’hui, je sais que je suis suspendu par les « On dit ». Personne ne m’a appelé au téléphone pour me dire quoi que ce soit en face. C’est dommage et je voudrais savoir pourquoi on m’accuse d’être un fauteur de troubles. Je ne sais pas si rester au banc de touche en Coupe du monde c’est faire du désordre. Il valait mieux que je sois sur le terrain pour être celui qui ne fait pas désordre. Aujourd’hui, je sais une seule chose, c’est que je n’ai pas reçu d’explication par rapport à cela. C’est dommage, parce que je pense qu’on est né pour communiquer. Tout passe par le dialogue et je pense qu’avec certaines personnes au Cameroun, ça ne passe pas et c’est vraiment dommage. »