Hervé Renard, le nouveau coach français de l’Angola, en est sûr: les équipes africaines peuvent tirer leur épingle du jeu lors de la Coupe du monde de football en Afrique du Sud, du 11 juin au 11 juillet.


A l’écouter, une équipe africaine pourrait bien remporter la Coupe du monde 2010. Hervé Renard est un vrai spécialiste du football africain. Adjoint de Claude Le Roy au Ghana (2006-2008), le technicien français a, depuis, emmené la Zambie en quart de finale de la dernière Coupe d’Afrique, avant d’aller s’asseoir sur le banc de l’Angola.

Alors, quand l’ancien défenseur de l’AS Cannes parle du football africain, on l’écoute: « Je pense que les équipes qui étaient à la CAN vont être meilleures à la Coupe du monde. Parce qu’elles auront la motivation nécessaire et parce qu’il s’agira de la première Coupe du monde jamais organisée en Afrique. Cela va être un moment extraordinaire. L’ambiance sera exceptionnelle », a assuré l’entraîneur de 41 ans sur le site officiel de la Confédération Africaine de Football.

Le Cameroun a les meilleures chances

Le technicien français le plus glamour du paysage footballistique a par la suite donné son avis sur les grosses formations du continent, à savoir le Ghana, la Côte d’Ivoire et le Cameroun: « Maintenant, au niveau sportif, on connaît le potentiel de ces équipes. Celle qui me fait la plus forte impression, c’est le Ghana. Elle a été très bonne à la CAN, sans ses stars. Après la Côte d’Ivoire et le Cameroun, je pense que le Ghana a une équipe solide sur laquelle on peut compter. La meilleure chance d’aller au second tour, pour moi, reste le Cameroun, dans un groupe où il aura pour adversaires le Japon, le Danemark et les Pays-Bas. »

Les deux « Petits Poucets » africains pourraient eux aussi créer la surprise. « L’Algérie, si elle est performante comme elle l’a été pendant les éliminatoires, pourra tirer son épingle du jeu. L’Afrique du Sud, même si elle n’est pas au top du classement africain, sera portée par l’engouement populaire de toute une nation. Les Bafana Bafana sont capables de surprendre agréablement », a affirmé Renard.