Roger Milla a la langue bien pendue. Après avoir critiqué la liste des joueurs retenus par Paul Le Guen pour le Mondial et les performances de Samuel Eto’o avec les Lions Indomptables, la légende du football camerounais a maintenu ses propos sur RMC. « Beaucoup de gens ne m’ont pas compris. J’ai seulement dit à mon petit frère de prouver qu’il était bien le meilleur avant-centre du monde. Je souhaite seulement que les choses aillent le mieux possible pour les Lions indomptables et qu’ils aillent le plus loin possible en Afrique du Sud. S’il l’a mal pris, je m’en tape. […] Pourquoi depuis la Coupe d’Afrique 2008 il ne me parle plus alors qu’il m’appelait à minuit à une époque ? Quand je parle du Cameroun, je veux des conquérants qui gagnent des matches. Je dirai toujours que si Samuel joue dans son meilleur registre il est le meilleur avant-centre du monde. Sinon, non. Il est le meilleur joueur de cette équipe et celui qui doit l’emmener au plus haut niveau. Je ne fais que mon travail de grand frère, d’ancien Lion indomptable et d’ambassadeur », a expliqué le plus vieux buteur de la Coupe du monde.