Surprise à Yaoundé: malgré un maigre bilan lors de la Coupe du monde 2010, Paul Le Guen pourrait rempiler à la tête des Lions Indomptables. Une information qui ne devrait pas plaire à tout le monde, à commencer par les joueurs eux-mêmes, qui n’ont pas goûté aux méthodes du technicien français.


« Mon contrat se termine et je vais arrêter. » Voilà les derniers mots de Paul Le Guen en tant que sélectionneur du Cameroun. Déjà, en coulisse, on préparait l’après-PLG. Les noms de Matthäus ou d’autres entraineurs européens étaient déjà avancés. Et puis la Fecafoot aurait fait volte-face.

Paul le Guen nouveau sélectionneur du Cameroun ? L’information est surprenante, puisque l’ancien sélectionneur du Cameroun avait été éliminé sans gloire au premier tour de la Coupe du monde avec un triste bilan de trois défaites en autant de matches de poules. Un bilan peu à la hauteur des ambitions des Lions Indomptables. Pourtant, selon L’Equipe de ce mercredi, l’ancien entraîneur du PSG pourrait rempiler à la tête des Lions indomptables. C’est en tout cas le message que le président de la Fédération lui a adressé pour lui proposer de prolonger son bail, débuté en juillet 2009. Objectif : mettre un terme à la valse des techniciens et bâtir un projet stable pour le prochain Mondial brésilien, en 2014.

Les joueurs pas d’accord

Une décision un peu surprenante au vu du tollé soulevé par le manque de résultats du Breton à la tête des Lions. Certes, l’ancien entraîneur de Lyon et des Rangers a qualifié le Cameroun pour sa sixième Coupe du monde, rattrapant ainsi des débuts catastrophiques. Mais, le choc psychologique passé, les Lions Indomptables sont retombés dans leur travers : guéguerres inutiles, querelles d’ego et, pire, un jeu en déliquescence. Bilan, un bon gros zéro pointé et des phrases assassines. A l’image d’Achille Emana : « C’est la faute à tout le monde. Moi, j’assume ma part de responsabilité : j’ai raté des buts faciles contre le Danemark. Mais il ne faut pas tout mettre sur le dos des joueurs. Comment se fait-il que nous soyons la seule équipe de ce Mondial à utiliser 20 joueurs en trois matches ? Pendant les éliminatoires, nous avons joué avec une équipe-type qui a gagné quatre matches en encaissant un seul but. Mais depuis la CAN, on changeait d’équipe à chaque match. On n’a remporté aucun match pendant la préparation et pendant la Coupe du monde. La rigueur que le coach avait imprimé au début ne s’est plus ressentie ici à la Coupe du monde. »

Même son de cloche pour Roger Milla : « Quand un entraineur français fait ce qu’il a fait alors que le peuple a tant d’espoir, pour moi sincèrement, Paul Le Guen ne doit plus entrainer dans aucun pays. C’est une déception totale. Il n’a voulu écouter personne, il n’en a fait qu’à sa tête. J’avais vraiment beaucoup de respect pour lui, mais il a déçu vraiment tout un peuple. Nous allons nous relever dans les mois qui arrivent avec un staff capable de bien gérer une équipe avec de grands joueurs, a-t-il affirmé. Ce n’est pas moi qui en veux à Paul Le Guen, c’est le Cameroun tout entier qui en veut à Paul Le Guen. Il est venu, il a insulté les journalistes, tout le monde ici, il s’est pris pour un Dieu. Il va rentrer malheureux en France parce que je suis convaincu que même en France, il sera mal vu. » Idem pour Alexandre Song ou Samuel Eto’o qui, malgré leurs différences, se rejoignaient sur un point : Paul Le Guen n’a pas été à la hauteur.