L’édition 2012 de la Coupe d’Afrique des Nations est co-organisée par la Gabon et la Guinée équatoriale. Seulement, les travaux n’avancent pas au rythme prévu. La visite d’inspection des chantiers au Gabon par une délégation de la Confédération africaine de football révèle de vraies inquiétudes. Les représentants de l’instance ont pu constater le retard conséquent accusé par les travaux des différentes infrastructures, à l’intérieur du pays comme dans la capitale. Le Général Seyi Meneme, chef de la délégation, s’est déclaré « très déçu par ce qu’il a vu au Gabon », avant de dénoncer la volonté de ses hôtes de le « balader » durant son séjour de travail. « Le plus énervant, a-t-il concédé à Gabonnews.com, c’est le fait de nous faire visiter les sites non prévus sur la feuille de route sans nous aviser. Nous ne sommes pas venus pour êtres baladés comme des moutons. » Les représentants de la CAF doivent rencontrer mercredi le ministre gabonais des Sports, René Ndemezo’o Obiang.