Les travaux des infrastructures de la CAN 2010 que le Gabon accueillera sont au ralenti, à en croire Le Buteur. Ainsi, le projet de construction de deux stades, l’un à Libreville et l’autre à Franceville, ainsi que des hôtels et des villages olympiques accusent un retard de quelques mois, si l’on se fie aux délais de réalisations préalablement fixés. A priori ceci est dû à plusieurs facteurs, notamment le décès du président Omar Bongo…