Le mauvais traitement subi par la délégation zimbabwéenne lors de son déplacement à Monrovia pour y affronter la sélection locale dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2012 (1-1) a fait l’objet d’une saisine de la part de la fédération du Zimbabwe. C’est la CAF qui devra donner le jugement. À noter que lors de leur séjour au Liberia, les joueurs zimbabwéens, qui ont été logés dans un hôtel de bas niveau et sans électricité ni eau courante, ont réussi à arracher un résultat probant (1-1).