Battu à l’aller (3-2) par la République de Centrafrique lors du 2e tour des éliminatoires de la CAN 2013, l’Egypte n’a pu obtenir mieux qu’un match nul lors de la manche retour (1-1). Un résultat qui élimine les Pharaons et les prive d’une participation à une CAN pour la 2e édition consécutive. La Centrafrique poursuit son bonhomme de chemin et accède au dernier tour de ces qualifications.


Le scénario catastrophe s’est produit à Bangui. Battu à domicile (3-2) par la République de Centrafrique lors des éliminatoires de la CAN 2013, l’Egypte n’a pu obtenir mieux qu’un match nul lors de la manche retour (1-1). Menés au score en première période, les Pharaons ont évité une nouvelle défaite en revenant au score après la pause. Un résultat toutefois insuffisant et qui les élimine surtout les hommes de Bob Bradley de ces éliminatoires. Pour la 2e édition consécutive, la sélection 3 fois championne d’Afrique d’affilée ne sera pas présente lors de la CAN 2013 qui se déroulera en Afrique du Sud.

La République de Centrafrique jubile de son côté et poursuit son parcours dans ces éliminatoires en accédant au dernier tour. Un succès qui fait la joie de tout un pays mais aussi et surtout les affaires du Maroc ou du Sénégal, qui du coup peuvent prétendre intégrer le 1er chapeau lors du tirage au sort des matches de la dernière phase et éviter un adversaire coriace. Car, avec l’élimination des Pharaons, qui se seraient retrouvés dans le chapeau 1, celui des favoris, ce sont les Lions de l’Atlas ou ceux de la Teranga qui vont hériter de la place laissée libre, la Centrafrique étant dans le chapeau 2. Reste à savoir la position définitive de la CAF à ce sujet pour savoir laquelle des deux nations se verrait ainsi retirer une épine du pied. Si le règlement est appliqué à la lettre, cette place devrait logiquement revenir au Maroc. Mais comme l’instance n’est plus à une surprise près…