Opposée au Malawi ce mercredi à l’occasion de la 4e journée des éliminatoires de la CAN 2015, l’Algérie peut définitivement assurer sa qualifications. En cas de succès ou de match nul, les Fennecs seraient les premiers à valider leur ticket pour le rendez-vous continental.


A 90 minutes de la délivrance. Vainqueur du Malawi (0-2), samedi lors de la 3e journée des éliminatoires de la CAN 2015, l’Algérie a enchaîné un 3e succès de rang qui la rapproche un peu plus d’une qualification pour le rendez-vous marocain. En cas de succès, voire de match nul*,mercredi face aux Flames qu’ils affrontent à Blida lors de la 4e journée, les hommes de Christian Gourcuff, qui sont les seuls à compter 9 points, seraient officiellement qualifiés. Une mission qui a des allures de formalités vu le niveau actuel affiché par les Verts.

Mais la prudence reste de mise et Nabil Bentaleb ne veut pas s’enflammer avant d’avoir décroché les trois points. «  Il nous reste d’autres matchs, notamment celui de ce mercredi face à ce même Malawi. Il ne faut pas crier victoire avant le coup de sifflet final de l’arbitre« , prévient le milieu de terrain de Tottenham à El Watan. « Donc, pour nous, le chemin est encore long. On ne se dira qu’on est qualifié que lorsqu’on le sera officiellement (…) L’équipe du Malawi a montré qu’elle a des qualités. Elle nous a créé énormément de problèmes »

Gourcuff : « Aligner l’équipe la plus compétitive« 

Une réserve légitime de la part du joueur des Spurs, d’autant plus que lui et ses coéquipiers ont souffert lors de la seconde période sur la pelouse synthétique de Blantyre. Il aura fallu plusieurs interventions décisives de Raïs M’Bolhi pour leur permettre de garder leurs buts inviolés, avant que Djamel Mesbah ne marque le but du 2-0 en fin de partie. Une opposition qui a marqué certains organisme, ce qui devrait pousser le sélectionneur à remanier son onze de départ.

« Il y a des joueurs qui ont beaucoup joué et qui sont un peu fatigués, on pensera peut-être à quelques rotations, sachant que les automatismes autour du 4-4-2 commencent à se fixer« , explique l’ancien entraîneur de Lorient sur le site de la CAF. Lui non plus ne s’y trompe pas, pour valider le billet pour le Maroc, il faudra aligner l’équipe la plus compétitive possible.

 Classement du groupe B

1er Algérie (9 points)

2e Mali (6 points)

3e Malawi (3 points)

4e Ethiopie (0 point)

*Le règlement de la CAF dans le cadre des éliminatoires indique dans son article 14 qu’en cas d’égalité, ce sont les points obtenus dans les confrontations directes qui départagent les équipes.