capture_d_ecran_2015-01-26_a_13.29.33.png

En cas de match nul sur le même score lors de RD Congo-Tunisie et Cap Vert-Zambie, la CAF devra procéder à un tirage au sort pour décider qui des Léopards ou des Requins Bleus accompagnera la Tunisie en quarts de finale de la CAN 2015. Un dénouement dont personne ne veut entendre parler.


Toutes les sélections du groupe B ne sont pas logées à la même enseigne au moment d’entamer la 3e et dernière journée de la CAN 2015. Alors que la Tunisie, leader avant le coup d’envoi, peut se qualifier pour les quarts de finale même en cas de défaite contre la RD Congo (à condition que le Cap Vert ne batte pas la Zambie), les autres équipes du groupe sont dans l’obligation de s’imposer pour assurer leur qualification.

Et encore… La Zambie n’a plus son destin en main. Même une victoire contre le Cap Vert condamnerait les Chipolopolo si, dans le même temps, la RD Congo s’impose contre la Tunisie.

capture_d_ecran_2015-01-26_a_13.29.33.png

La deuxième place de la poule pourrait même se jouer au tirage au sort. En cas de matches nuls sur le même score, la CAF n’aura pas d’autres moyens pour départager la RD Congo et le Cap Vert qui se sont neutralisés jeudi (0-0). « Il reste encore un match« , évacue Florent Ibenge, le sélectionneur congolais. « Et il faudra le gagner si on veut aller au second tour. On savait que le groupe allait être difficile. Tout le monde a encore sa chance« .

Tunisie-RDC, un « match chaud« 

Il devrait y avoir des buts à Bata lors du match des Léopards contre la Tunisie. Même si un nul leur suffit, les Aigles de Carthage n’entendent pas fermer le jeu. « Si on pense qu’on est dans une situation favorable, on fait une erreur : il faut jouer le match pour le gagner« , annonce Georges Leekens, le sélectionneur de la Tunisie, qui prédit un « match chaud » : « eux doivent gagner, nous on veut gagner, c’est une autre situation dans la tête. Mais j’ai un groupe qui a faim. »

D’appétit, les Cap Verdiens ne devraient pas en manquer non plus contre la Zambie, eux qui sont à trois points du deuxième quart de finale de leur histoire en autant de participations à la CAN. « On veut faire mieux que la dernière fois. L’objectif minimum est de se qualifier pour le tour suivant« , affirme le sélectionneur Rui Aguas.

La Zambie minée par ses egos ?

Pour cela, les Requins Bleus devront retrouver leur jeu d’attaque flamboyant et améliorer la finition face à des Zambiens peu vernis. Rejoints au score à deux reprises, confrontés aux blessures de Nathan Sinkala puis Emmanuel Mayuka, les Chipolopolo seraient bien inspirés de se serrer les coudes et de la jouer collectif.

« Jouer en équipe, c’est la chose la plus importante« , souligne le sélectionneur Honour Janza « Contre la Tunisie, on s’est créés le plus d’occasions, on aurait pu marquer quatre buts mais ça a été difficile à cause de l’égoïsme et des egos. Quand un coéquipier est bien placé, il est préférable de lui faire la passe« . Surtout ce lundi, où la moindre action vaudra son pesant d’or.


 Ils seront en quarts de finale si :

Le Cap Vert sera qualifié s’il bat la Zambie, ou s’il fait match nul et que la RD Congo perd.

La RD Congo sera qualifiée si elle s’impose contre la Tunisie.

La Tunisie a besoin d’un match nul pour assurer la qualification. Même une défaite ne serait pas rédhibitoire, à condition que le Cap Vert ne batte pas la Zambie (en cas d’égalité avec les Chipolopolo, la Tunsie les devancera au nombre de points dans les confrontations directes).

Pour se qualifier, la Zambie doit battre le Cap Vert et espérer que la RD Congo ne s’impose pas contre la Tunisie.