Mission accomplie pour la Tunisie ! Ayant besoin de seulement un point pour valider leur billet en quart de finale de la CAN 2017, les Aigles de Carthage ont assuré en s’imposant 4-2 face au Zimbabwe ce lundi à Libreville en clôture du groupe B. Ce résultat élimine en revanche les Warriors et l’Algérie. Conscients d’avoir toutes les cartes en main, les hommes d’Henry Kasperczak apportaient rapidement le danger et Nhamoinesu dégageait in extremis devant Khenissi sur un centre de Khazri. Quelques minutes plus tard, Sliti avait plus de réussite. Sur un corner mal dégagé, le Lillois tentait une frappe à ras-de-terre déviée qui trompait Mkuruva pour lancer les Aigles (0-1, 9e).

Supérieurs dans le jeu, les Tunisiens doublaient le score par Msakni qui s’emmenait parfaitement le ballon avant de battre le portier adverse entre les jambes (0-2, 22e). Khenissi poursuivait le festival en devançant Muroiwa pour couper victorieusement un centre de Nagguez (0-3, 35e). Mais la défense des Aigles ne respirait pas la sérénité et après deux premières alertes sur un dégagement raté de Ben Youssef et une frappe de Musona qui obligeait Jeridi à la parade, l’attaquant d’Ostende en profitait pour réduire le score après un bel enchaînement dans la surface (1-3, 43e).


Zimbabwe vs Tunisie (2-4) – CAN 2017 par afrikfoot

Joie de courte durée car dans la foulée, Khenissi était déséquilibré dans la surface et Khazri transformait le penalty (1-4, 45e) pour redonner une avance très confortable à sa sélection. Au retour des vestiaires, l’ancien Bordelais et Msakni, sur une action litigieuse dans la surface, amenaient encore le danger. Mais le rythme baissait et les Warriors en profitaient pour placer un contre-éclair mené par Billiat et conclu par l’entrant Ndoro qui réduisait le score (2-4, 58e).

A l’autre bout du terrain, les intenables Sliti et Msakni lançaient Khenissi mais l’attaquant se heurtait à Mkuruva avant de tenter une reprise de la tête qui butait sur le poteau ! Le portier zimbabwéen sortait ensuite le grand jeu en repoussant la tête de Msakni d’une claquette. En face, sous l’impulsion du duo Billiat-Musona, les poulains de Callisto Pasuwa ne lâchaient rien mais sans parvenir à rêver d’un incroyable retour. C’est néanmoins avec les honneurs qu’ils quittent cette CAN. Les Aigles défieront quant à eux le Burkina Faso en quart de finale.

 Les onze de départ :

Zimbabwe: Mkuruva – Zvirekwi, Nhamoinesu, Muroiwa, Bhasera – Katsande (c), Nakamba – Phiri, Billiat, Musona – Mushekwi

Tunisie : Jeridi – Nagguez, Abdennour (c), S. Ben Youssef, Mâaloul – Sassi, Ben Amor – Sliti, Khazri, Msakni – Khenissi