La qualification de l’Algérie pour sa première demi-finale de CAN depuis 9 ans a été fêtée jusqu’au bout de la nuit jeudi par la communauté algérienne vivant en France. Pour le meilleur et pour le pire…

Les scènes de liesses, notamment sur les Champs-Elysées, les concerts de klaxons et le blocage du périphérique parisien donnent une idée de la joie qui s’est emparée des supporters des Fennecs.

Malheureusement, des débordements ont eu lieu puisque des magasins ont été pillés sur les Champs et le ministère de l’Intérieur recense 74 interpellations survenues en marge des festivités.

Le pire a eu lieu à Montpellier où un supporter algérien de 21 ans a perdu le contrôle de son véhicule, fauchant mortellement une mère de famille et blessant gravement son bébé, transporté en urgence absolue à l’hôpital, et sa fille de 17 ans, rapporte l’AFP. En espérant que les célébrations pour une éventuelle finale se déroulent sans débordements dimanche.

La fête sur  les Champs-Elysées

Le périph’ parisien bloqué !

Des débordements sur les Champs-Elysées

Drame à Montpellier