A quelques heures du coup d’envoi de la CAN 2019, la sélection du Cameroun voit enfin le bout du tunnel ! A l’issue d’une grève de plus de 24 heures, les joueurs et les autorités ont fini par s’entendre au sujet de l’épineuse question des primes et les Lions Indomptables ont accepté de s’envoler pour l’Egypte. «Après le raté d’hier, les Lions pourraient quitter Yaoundé à 14h. Les contraintes de navigation aérienne sont en cours pour intégrer ce vol sous le ciel égyptien très sollicité», explique la CRTV.

On ne connaît pas encore les modalités exactes de l’accord entre les hommes de Clarence Seedorf, qui ont exprimé leurs motivations dans une lettre ouverte, et les autorités. A l’issue d’une longue réunion qui a duré une bonne partie de la nuit, il semble cependant que la promesse d’une prime de 5 millions de francs CFA supplémentaires par joueur (environ 7 600 euros) en cas de victoire au premier tour ait convaincu les Lions, qui ont déjà perçu 20 millions de francs CFA chacun (soit 30 500 euros) et qui demandaient hier encore de recevoir le double…

Même si le Cameroun était théoriquement obligé d’arriver au plus tard jeudi sur le sol égyptien, soit 5 jours avant son entrée en lice mardi contre la Guinée Bissau, il semble que la Confédération africaine de football (CAF) ait décidé de faire preuve de clémence en ne sanctionnant pas Clinton Njie et ses coéquipiers…

Mise à jour, 22/06, 1h30 (Paris) : les Camerounais sont bien arrivés en Egypte

Les bases de l’accord entre les Lions et les autorités