Tenant du titre, le Cameroun sera bien présent à la CAN 2019 (21 juin-19 juillet) pour défendre sa couronne sur le terrain !

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) vient en effet d’annoncer ce mardi qu’il juge non recevables les deux appels déposés par les Comores. Adversaire des Lions Indomptables durant les éliminatoires, la sélection insulaire demandait la disqualification du Cameroun suite à sa perte du statut de pays hôte. Mais le TAS a confirmé la décision de la Confédération africaine de football (CAF) qui avait joué la carte de l’apaisement en n’excluant pas le Cameroun tout en lui réattribuant l’organisation de l’édition suivante en 2021. Sans s’exprimer sur le fond de l’affaire, le TAS juge que de toute façon, disqualifier le Cameroun n’apporterait aucun bénéfice aux Comores.

« Même en cas de disqualification de l’équipe nationale du Cameroun, une telle disqualification n’aurait aucune incidence sur le classement de l’équipe des Comores dans son groupe de qualification pour la CAN 2019 et qu’il lui était ainsi mathématiquement impossible de se qualifier pour cette compétition», a estimé le TAS qui à traité cette affaire en urgence avant le coup d’envoi de la CAN.

Il s’agit d’un coup dur pour les Colecanthes qui avaient dû lancer un appel aux dons pour financer leur recours dans l’espoir de participer à la première CAN de leur histoire.

Le communiqué du TAS