«C’est une ironie du sort extraordinaire de se retrouver. Nous avons grandi ensemble à Champigny-sur-Marne, dans la région parisienne. Aujourd’hui, nous dirigeons nos sélections respectives avec une finale à jouer et un titre à se disputer». A la veille de la finale de la CAN 2019 qui oppose ce vendredi le Sénégal à l’Algérie (coup d’envoi à 19h GMT, soit 21h en France), le sélectionneur des Fennecs, Djamel Belmadi, a parfaitement résumé la situation jeudi en conférence de presse.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, le technicien et son homologue sénégalais, Aliou Cissé, ont tous deux grandi dans la même ville, à Champigny-sur-Marne, dans le département du Val-de-Marne (France). C’est la cité natale de Belmadi, tandis que Cissé a rejoint la ville à l’âge de 9 ans avec sa mère, en provenance du Sénégal. Pourtant, ce ne sont pas dans cette ville que les deux hommes se sont connus mais durant leur unique saison en commun au centre de formation du PSG, en 1992, là où ils ont sympathisé (Cissé a ensuite rejoint Lille).

Nés à un jour d’intervalle

Ces deux techniciens de 43 ans, nés à un jour d’intervalle (le 24 mars 1976 pour Cissé et le 25 mars pour Belmadi), ce qui constitue une coïncidence supplémentaire, n’ont jamais porté le même maillot ensemble en pro, mais ils se sont affrontés à trois reprises, à chaque fois au cours de l’année 2001 : victoire de l’OM et de Belmadi contre le PSG de Cissé en Ligue 1 (1-0) ; victoire du Sénégal de Cissé 3-0 contre l’Algérie de Belmadi dans les éliminatoires du Mondial 2002, puis qualification de l’OM de Belmadi contre le Montpellier de Cissé en 16es de finale de la Coupe de la Ligue (0-0, 4-2 t.a.b.).

Après leur carrière, les deux hommes ont tous deux fini par prendre en main les destinées de leur pays respectif, et leur premier affrontement sur le banc a tourné à l’avantage de Belmadi (1-0) le 27 juin dernier en phase de groupes, mais personne n’est dupe : c’est seulement le match de ce vendredi qui va compter et définitivement changer la vie d’un de ces deux «voisins»…