Comme face aux Pays-Bas (1-2) la semaine dernière en amical, le Maroc s’est réveillé trop tard… Au terme d’un match qui n’avait d’importance que pour eux face au pays organisateur de la prochaine CAN, les Lions de l’Atlas se sont inclinés 1-0 au Cameroun samedi lors de la 1ère journée des éliminatoires de la compétition. Les hommes d’Hervé Renard regretteront leur première période où ils ne se sont absolument pas montrés dangereux, multipliant les approximations techniques, peut-être sous l’effet de la chaleur même s’ils ne jeûnaient pas aujourd’hui.

Confrontés à la sortie rapide sur blessure d’Oyongo, évacué en ambulance (une rupture des ligaments croisés est redoutée), durant ce premier acte fermé, les locaux ont quant à eux fait mouche sur leur première véritable occasion. Sur un long ballon dégagé depuis sa défense, Aboubakar a mangé Feddal dans son duel avant d’ajuster Munir de près (1-0, 29e).

Si Renard a rapidement tenté un coup de poker en passant à quatre en défense avec l’entrée de Nahiri (37e), il a fallu attendre le retour des vestiaires pour voir les visiteurs réagir réellement. Mais Ondoa a effectué un superbe arrêt-réflexe à bout portant, avant que Fajr ne manque le cadre sur une reprise en excellente position.

Incapables de faire mouche durant ce temps fort à l’heure de jeu, les Marocains ont encore manqué le coche dans les dernières minutes sur une reprise puissante de Feddal superbement repoussée par Ondoa. Dans ce groupe B, les coéquipiers de Younes Belhanda, à nouveau très décevant, accusent donc trois points de retard sur le Malawi, qui a pris le meilleur sur les Comores un peu plus tôt (1-0).

 Les compositions de départ :

Cameroun : Ondoa – Fai, Teikeu, Ngadeu, Oyongo – Siani, Anguissa, Djoum –
Bassogog, Aboubakar, Moukandjo

Maroc : Munir – Yamiq, Saïss, Feddal – Dirar, Boussoufa, Ait Benasser, Amrabat – Belhanda, Azaro, Fajr