29 ans après son unique sacre, l’Algérie va disputer la 3e finale de CAN de son histoire vendredi face au Sénégal ! Mais que ce fut long à se dessiner… Pour écarter le Nigeria (2-1) ce dimanche en demi-finale au Caire, les Fennecs s’en sont remis à un coup franc victorieux de Riyad Mahrez dans les dernières secondes du temps additionnel, à la 94e minute !

Beaucoup plus mordants, les Algériens entraient mieux dans cette partie mais les hommes de Djamel Belmadi manquaient cruellement de réalisme pour concrétiser leur nette domination, à l’instar de Bounedjah, en échec à trois reprises face au but. Fébriles défensivement avec Awaziem et Collins sur les côtés et très peu inspirés offensivement, les Super Eagles ne se montraient toutefois pas dangereux du tout et l’inéluctable arrivait avant la pause sur un but contre son camp d’Ekong consécutif à un centre de Mahrez (1-0, 40e).

La VAR s’invite encore dans ces demies…

Une fois en tête, les Algériens se mettaient pourtant à arrêter de jouer au retour des vestiaires. Plus pressants mais toujours pas très menaçants, les hommes de Gernot Rohr n’en profitaient pas au départ, mais tout basculait à la 72e minute. Sur un tir d’Etebo, le ballon percutait le bras de Mandi, à la lutte avec Ighalo dans la surface. La VAR signalait cette action à l’arbitre Bakary Gassama qui revoyait les images et décidait de siffler un penalty discutable puisque la main semblait involontaire (une décision donc en total désaccord avec celle de Bamlak Tessema Weyesa lors de l’autre demie). Ighalo ne tremblait pas et égalisait pour devenir le meilleur buteur de cette CAN avec 4 réalisations (1-1, 72e).

Les Algériens avaient du mal à encaisser le coup et ils subissaient de plus en plus, mais sans rompre. Et ils finissaient par se réveiller dans les dernières minutes par Feghouli et Bennacer, qui trouvait la barre, jusqu’à ce coup d’éclat de Mahrez qui permettait à sa sélection d’éviter la prolongation tout en faisant chavirer tout un pays dans l’allégresse. Quel scénario !

Le résumé du match en vidéo

 

Les temps-forts du match :

7e : sur un centre de Belaïli, Bounedjah déboule au second poteau mais sa reprise file juste à côté !
10e : les Nigérians ne parviennent pas à écarter le danger de leur surface et Bennacer tente une demi-volée, contrée par Ekong.
16e : sur un coup franc de Bennacer, Bensebaini reprend d’une tête qui passe juste au-dessus !
29e : Bounedjah profite de la passivité d’Omeruo pour se présenter face à Akpeyi, mais le gardien nigérian remporte son duel !
36e : lancé, Bounedjah tente un lob qui passe juste au-dessus.
39e : timide réaction nigériane avec Ighalo dont la frappe croisée fuse à côté du but.
40e : côté droit, Mahrez se défait de Collins et centre dans l’axe où Troost-Ekong, pourtant pas véritablement pressé, panique et reprend de la poitrine… dans son propre but (1-0).

72e : sur un tir d’Etebo, le ballon percute le bras de Mandi, à la lutte avec Ighalo dans la surface. La VAR signale cette action à l’arbitre qui siffle un penalty discutable puisque la main semblait involontaire. Ighalo transforme le penalty (1-1).
87e : la frappe d’Onyekuru est contrée en catastrophe par le pied de Benlamri. L’arbitre ne siffle pas corner.
89e : à l’entrée de la surface, Feghouli se retourne et enchaîne avec un missile, qui file juste au-dessus !
90e+1 : Bennacer décoche un coup de canon des 20 mètres qui percute la barre !
90e+4 : Mahrez inscrit le but de la qualification sur un magnifique coup franc !

Les compositions de départ :

Algérie : M’Bolhi – Zeffane, Mandi, Benlamri, Bensebaini – Feghouli, Guedioura, Bennacer – Mahrez, Bounedjah, Belaili.

Nigeria : Akpeyi – Awaziem, Omeruo, Ekong, Collins – Etebo, Ndidi – Chukwueze, Iwobi, Musa – Ighalo.