A l’approche de leur 8e de finale de la CAN 2019 qui aura lieu vendredi contre le Sénégal, les joueurs de l’Ouganda ont mis la pression en boycottant la séance d’entraînement programmée mardi. En cause, évidemment, une nouvelle affaire de primes, un éternel problème qui a déjà frappé le Cameroun, le Zimbabwe et le Nigeria ces dernières semaines.

Cette fois, il semble que les Cranes aient voulu se montrer gourmands en profitant de leur qualification en 8es pour tenter de renégocier le montant convenu initialement. Une requête catégoriquement rejetée par la Fédération, qui a publié un communiqué détaillé dans lequel elle explique être à jour dans ses dus après avoir versé 14 600 dollars à chaque joueur mardi. Visiblement, tout est rapidement rentré dans l’ordre et les Ougandais ont assisté ce mercredi matin à la séance vidéo qui était au programme.