Entrée timide de la Côte d’Ivoire dans les éliminatoires de la CAN 2021. A domicile, les Eléphants ont longtemps peiné à trouver la faille et ils se sont difficilement imposés 1-0 face au Niger ce samedi au Felicia.

Après un avant-match marqué par l’hommage rendu à Serey Dié, qui a pris sa retraite internationale en septembre, les hommes d’Ibrahim Kamara imposaient leur domination d’entrée et Fofana avait la balle de l’ouverture du score au bout du pied, mais le gardien adverse, Daouda Kassaly, s’interposait sur sa reprise. En face, le Mena tentait timidement d’exister à l’image de ce tir de Mahamane Cissé pas passé loin.

Les Ivoiriens continuaient à pousser. Côté droit, Pépé s’infiltrait et éliminait Cissé avant d’être séché par Lyobohy qui provoquait un penalty incontestable (23e). Après avoir disputé le ballon au Gunner, Gradel se présentait pour le frapper, mais Kassaly plongeait du bon côté et repoussait sa tentative ! Dans la foulée, c’était un festival d’occasions manquées avec la reprise de Pépé qui s’envolait au-dessus et surtout un gros raté de Gradel au second poteau sur un centre d’Aurier juste avant la pause.

Kessié libère les Eléphants

Au retour des vestiaires, les vainqueurs de la CAN 2015 poussaient à nouveau, mais sans trouver l’ouverture. Comme résignés, ils se montraient ensuite de moins en moins dangereux. Jusqu’à la 65e minute, lorsque l’arbitre sifflait un penalty litigieux pour une main discutable de Yusif sur un centre de Wonlo Coulibaly. Les Nigériens protestaient vigoureusement, Yusif aurait même dû être exclu pour avoir bousculé l’officiel, tandis que Maazou mettait quasiment son visage contre le sien pour se plaindre à son tour, mais il n’était pas davantage sanctionné. Le Milanais Kessié ne se posait pas de questions et transformait la sentence en prenant cette fois Kassaly à contrepied (1-0, 68e). Les locaux prenaient enfin les devants !

Malgré une grosse occasion de Cornet, entré en jeu et stoppé in extremis par le portier sur un contrôle raté, la fin de partie n’était pas sereine du tout pour les Ivoiriens. Maazou était contré in extremis sur une grosse occasion, puis Gbohouo devait s’interposer à deux reprises sur coup franc face à Adebayor au-delà des 5 minutes de temps additionnel. Ce succès permet aux Eléphants de rejoindre en tête du groupe Madagascar, tombeur de l’Ethiopie dans l’après-midi (1-0), mais il faudra faire preuve de plus de réalisme à l’avenir, à commencer par mardi en Ethiopie dans le cadre de la 2e journée. De son côté, entre le manque de réalisme ivoirien, le penalty fatal litigieux et ses situations en fin de match, le Niger, qui a tout donné, pourra presque avoir des regrets.

Le résumé du match en vidéo

Les compositions de départ

Côte d’Ivoire : Gbohouo – Aurier (c), I. Traoré, Kanon, Coulibaly – Kessié, Maiga, Fofana – Pépé, Gradel, Assalé.

Image