Interrogé sur leurs performances respectives, Samuel Eto’o a évité toute comparaison avec l’Angolais Flavio en utilisant une métaphore animale. « Je suis content parce que l’unique but que j’ai inscrit jusqu’ici a aidé mon équipe, a réagi le capitaine camerounais. Il est vrai qu’il a marqué plus de buts mais, comme on dit en Afrique, les moutons marchent ensemble mais n’ont pas le même prix. »