L’ancien sélectionneur du Cameroun et du Ghana, Claude Leroy, s’est exprimé sur RMC sur l’agression dont a été victime le bus des joueurs togolais à la frontière de la RD du Congo et de l’Angola. Le technicien français s’est interrogé sur le maintien de l’édition 2010 de la CAN: « Il faut se poser la question. Le foot, c’est un jeu. C’est gravissime. Cela veut dire que la sécurité n’est pas préservée partout. Ces foyers insurrectionnels peuvent être dangereux. La CAF, c’est sûr, va se réunir pour prendre une décision. On ne peut pas considérer que c’est un fait anodin, sous prétexte que l’on soit sur le sol africain. Il va falloir prendre une position sur cette folie meurtrière ».