La conférence de presse du sélectionneur des Black Stars, Milovan Rajevac, a été retardée d’une heure à la suite d’une altercation entre les policiers angolais et un journaliste ghanéen qui a fini menotté. Les dirigeants ghanéens ont indiqué que d’autres incidents plus graves ont eu lieu et qu’ils ne se sentent plus en sécurité. Un supporter a été frappé et conduit à l’hôpital non sans lui avoir exigé 970 dollars pour les soins. La fédération ghanéenne a transmis la facture à la CAF qui n’a pas encore répondu.