public-can-2007.jpg

La Gambie s’est qualifiée mardi pour les demi-finales de la Coupe d’Afrique des Nations junior, au Congo, en battant le pays organisateur, désormais en danger. La Côte d’Ivoire, dont l’entraîneur a mis en doute l’âge de ses adversaires congolais lors de la première journée, est éliminée. Les quatre premiers du tournoi se qualifient pour le Mondial Junior 2007, au Canada.


A Brazzaville

La Gambie est le premier des huit pays participant à la Coupe d’Afrique des Nations (Can) 2007, au Congo, à se qualifier pour les demi-finales de la compétition. Les Scorpions, champions d’Afrique 2005 cadets, ont battu mardi le pays organisateur. Ils ont inscrit un coup franc assassin dans le temps additionnel alors que le Congo s’était jusque là montré dominateur. Ils enregistrent leur deuxième victoire après celle acquise samedi contre le Burkina Faso (2-0). Les juniors congolais restent deuxième du Groupe A, à la différence de but, devant le Burkina Faso, grâce à leur victoire en match d’ouverture face aux Eléphanteaux de Côte d’Ivoire (2-0). La deuxième place qualificative pour les demi-finales se jouera le 26 janvier entre Congolais et Burkinabés puisque les Ivoiriens se sont de nouveau inclinés, mardi, face au Burkina.

joueur-champ-2007.jpg« Félicitation, c’est mérité », a glissé Michel Troin, l’entraîneur de la Côte d’Ivoire, à son homologue. « Je suis venu avec une équipe très jeune qui voulait jouer pour se faire plaisir. Avec deux défaites, nous savons que c’en est terminé pour nous. Mais nous jouerons le dernier match pour nous faire plaisir », a-t-il ajouté, cité par Le Faso.net. Dimanche, face au Congo, dans un stade Massamba Débat de Brazzaville plein à craquer, l’ancien responsable de la formation de l’AS Cannes s’était voulu moins obligeant.

« Vous avez vu le corps des joueurs Gambiens ? »

troin-joueur-can-2007.jpg« Le numéro 6 (Oxence Dorian Mbani Madzou, ndlr), il faut lui demander comment vont ses enfants », s’était-il énervé auprès d’Afrik. « Le projet de la Côte d’Ivoire est de valoriser les joueurs, leur donner de l’expérience et présenter une équipe de jeunes » à la Can Junior, avait-il ajouté, regrettant que ses adversaires du jour n’aient « pas joué le jeu ».

Le problème de l’âge réel de certains footballeurs, notamment en Afrique, n’est pas nouveau et dans cette Can Junior, il ne concernerait pas que le Congo. « Vous avez vu le corps des joueurs Gambiens ? » interroge un membre de la délégation ivoirienne. « Ils ont moins de vingt ans ? Quand vous voyez un footballeur en junior et que son corps ne se développe plus les années suivantes, il y a un problème ».

Un sélectionneur international confirme la pratique et se souvient même avoir retrouvé des joueurs juniors dans sa sélection de cadets. Mais il assure qu’elle est en net recul sur le continent africain. « Aujourd’hui, certains footballeurs gonflent même leur âge parce qu’une loi récente interdit aux clubs étrangers de recruter des joueurs de moins de 18 ans ! », explique-t-il.

public-can-2007.jpgDans le groupe B, qui se joue à Pointe-Noire, le Cameroun, battu 1-0 lundi par l’Egypte, est opposé mercredi à la Zambie, dominée 4-2 par le Nigeria. Les deux vainqueurs du premier tour s’affrontent dans une rencontre qui promet sur le papier.

– Consulter le calendrier du tournoi :

Coupe d’Afrique des Nations juniors 2007 : Huit équipes pour un trophée