Rentrés dimanche au Togo pour observer un deuil de trois jours en l’honneur de deux des membres de la délégation tués vendredi dans l’attentat à Cabinda, les Éperviers du Togo, qui devaient jouer ce lundi face au Ghana, n’excluaient pas de réintégrer à la compétition. Mais la CAF (Confédération Africaine de Football) a opposé son veto à un tel retour, expliquant qu’Emmanuel Adebayor et ses coéquipiers seraient disqualifiés de la CAN s’il ne participaient pas lundi à leur match face aux Black Stars. Ces derniers ont été sommés de se préparer à jouer ce match alors que le Togo n’a toujours pas officiellement déclaré forfait.