Egyptiens et Camerounais, favoris de la compétition, se sont affrontés dans un quart de finale épique (3-1). Les Pharaons poursuivent leur progression face à des Lions, qui n’ont pas sur combler leurs largesses défensives.


Egypte-Cameroun, le match de toutes les peurs pour deux prétendants au titre suprême. Le moindre faux-pas renverrait l’un des favoris à la maison. Dans ce match tendu, les deux formations se sont rendus coup pour coup avec un objectif commun: se rapprocher de la dernière marche.

Et ce sont les champions en titre qui prennent le match par le bon bout, Zidan profitant d’une erreur défensive des Lions pour offrir une jolie occasion à Said (24e). Mais cette entame un peu poussive n’entrave en rien les ambitions des hommes de Paul Le Guen. Deux minutes plus tard, en effet, sur un corner frappé sur le côté gauche par Emana, Ahmed Hassan se manque au premier poteau. Sa tête arrière trompe El Hadary, surpris (1-0, 26e).

Doublé pour Hassan

Mais les Pharaons ne sont pas double champions d’Afrique pour rien et une dizaine de minutes plus tard trouvent les ressources morales et physiques pour réagir. Fautif sur l’ouverture du score du Cameroun, le capitaine des Pharaons prend ses responsabilités à plus de trente mètres, plein axe. La légende aux 170 sélections trompe la vigilance de Kameni, qui a très mal lu la trajectoire flottante du ballon. 1-1 à la pause, ni les Lions ni les Pharaons font la différence dans les 45 minutes suivantes. Malgré de bonnes intentions de part et d’autre: Chedjou et à la rue et Motaeb (48e, 89e) puis Zidan (49e, 50e) profitent des largesses du défenseur camerounais tandis que Mandjeck (56e) et Enoh (59e) répliquent.

On va donc procéder à 30 minutes de rab. Et c’est là que la différence se fait. Au mental, les Égyptiens ont su exploiter les lacunes défensives des Camerounais. Des erreurs déjà notées au premier tour qui, cette fois, auront été fatales. Naguy (92e) puis ce diable d’Hassan (95e) éliminent les hommes de Paul Le Guen, qui n’ont pas su rétablir la balance face à des Égyptiens qu’ils n’ont plus battu depuis 2002.

L’Algérie en demies

C’est la sixième fois de rang que les Camerounais butent sur les Egyptiens. Depuis 2002 et ce quart de finale de la CAN, les Lions n’ont pas battu les Pharaons (quatre victoires, deux défaites).

Le troisième but des Pharaons laissera des doutes dans l’esprit des Lions, le ballon n’ayant pas franchi la ligne. Dominateur, le Cameroun a laissé passer sa chance. Kameni, Chedjou et les Lions se sont sabordés en commettant de grosses erreurs individuelles. L’Egypte, le tenant du titre, retrouvera l’Algérie en demi-finale.

 Le film du match