Battu par l’Angola (2-0), le Malawi, par la bouche de son sélectionneur, accuse le pays organisateur de la CAN 2010 de l’avoir empêché de s’entraîner dans les deux jours précédant la rencontre. Kinnah Phiri est remonté. « Nous trouvons étrange que dans une telle compétition, une équipe ne puisse pas s’entraîner pendant deux jours. Cela nous déçoit beaucoup,car on l’impression que l’organisation ou la fédération angolaise ont travaillé délibérément pour que l’Angola soit en quart de finale. Trois fois, nous sommes allés sur un terrain et nous avons trouvé d’autres que nous sur place. On leur a demandé de partir mais ils ont refusé. On ne s’est pas entraîné pendant deux jours », a déploré Phiri.