Dans le groupe C, mauvaise opération pour le Bénin, qui menait 2-0 au bout de 20 minutes, grâce à un penalty d’Omotoyossi (14e), et un but contre son camp de Khan (21e). Les Écureuils se sont laissés rejoindre par un Mozambique motivé qui a su exploiter les erreurs défensives et le relâchement des coéquipiers de Stéphane Sessegnon.