Contrairement à ce qui avait été indiqué, Kodjovi Obilalé n’est pas mort. Toujours dans un état extrêmement critique suite au mitraillage du bus de sa sélection vendredi par des rebelles armés, le deuxième gardien togolais, touché au ventre et au dos par les balles lors de l’attentat, se trouve actuellement dans un avion qui vole en direction de Johannesburg. Sur place, le joueur de Pontivy doit subir des soins intensifs.

Par contre, le Togo ne fera pas long feu en Angola. C’est un communiqué de Manchester City, le club d’Emmanuel Adebayor, sur son site internet qui l’annonce: les joueurs de l’équipe nationale du Togo ont déclaré forfait pour la CAN 2010, à la suite de l’attaque dont ils ont été victimes ce vendredi.

Le capitaine des Éperviers, en contact permanent avec les Citizens et Roberto Mancini, « disposera d’autant de temps qu’il voudra pour se remettre de ce terrible évènement ». Une information confirmée par Guillaume Brenner sur les ondes de RMC qui a affirmé: « Il est hors de question de jouer. Les autorités nous ont reçu, on va rentrer à Lomé. Je pense que c’est la décision la plus sage: jouer serait un manque de respect par rapport à ceux qui sont décédés. » En attendant, la CAF, en dessous de tout sur ce dossier, a organisé une réunion exceptionnelle afin de décider de la marche à suivre. Réponse dans la journée.