Après le drame qui a touché l’équipe du Togo juste avant le début de la Coupe d’Afrique des Nations, la province du Cabinda avait retrouver un semblant de calme. Pourtant, Orange, qui diffuse la CAN en France, a décidé de ne pas envoyer ses journalistes à Cabinda, où doit se tenir la rencontre choc du groupe B entre la Côte d’Ivoire et la Ghana. Joint au téléphone par Afrik-Foot.com, Claude Le Roy, consultant pour Orange durant la compétition a confirmé cette information. « Nous n’allons pas à Cabinda ce soir (vendredi, NDLR). Pour une fois, le match sera commenté depuis une cabine à Paris. La ville est relativement tranquille, on ne se sent pas en danger mais il vaut mieux éviter les problèmes », a affirmé l’ancien sélectionneur du Ghana, du Cameroun ou du Sénégal.