Interrogé par Afrik-Foot.com, le Niçois Habib Bamogo, attaquant international du Burkina Faso, a exprimé son désarroi quant au drame qui a touché l’équipe nationale du Togo : « On essaie de se mettre à leur place, c’est terrible. Ce qu’il s’est passé est très grave. Je comprend tout à fait leur départ. A leur place, je ne sais pas ce que j’aurais fait. Mais, comme on ne sait pas si la compétition va avoir lieu, on est obligé de rester concentrer. Si la CAN est maintenue, on sera bien obligé de jouer. Malheureusement, on doit faire comme si il ne s’était rien passé… Ce n’est pas facile. On va attendre la suite. On va décider en groupe ce que l’on doit faire. Nous sommes solidaires. Tout ce que je sais, pour l’instant, c’est qu’il va y avoir une réunion des capitaines pour décider de la marche à suivre. Après, on verra… »