Le gardien togolais, Kodjovi Obilalé, blessé par balles dans l’attaque contre le bus de son équipe dans l’enclave angolaise de Cabinda, a été hospitalisé samedi à Johannesburg, où il devrait être rapidement opéré. « Il est conscient et dans un état stable », a déclaré le docteur Richard Friedland lors d’une conférence de presse. Obilalé « souffre de deux blessures par balles dans le bas du dos et dans l’abdomen ».