Le Cameroun peut respirer ! Vainqueurs de la dernière CAN U17 et à ce titre qualifiés pour le Mondial U17 qui débute le 26 octobre au Brésil, les Lionceaux étaient sous la menace d’un recours du Maroc, éliminé en phase de groupe, qui les accusait d’avoir fraudé sur l’âge de deux joueurs. Les deux parties avaient porté l’affaire devant le Tribunal Arbitral du Sport (TAS).

Dans un communiqué publié vendredi, la Fédération camerounaise (Fecafoot) indique que le TAS a rejeté la requête marocaine, considérant sa recevabilité comme non-fondée. Pour rappel, cette affaire avait débouché sur des échanges musclés entre les deux pays par médias interposés.

Rappelons que le jury disciplinaire de la Confédération africaine de football (CAF) avait en revanche disqualifié la Guinée, finaliste malheureux, pour fraude sur l’âge et que c’est le Sénégal qui la remplacera au Mondial U17.

Le communiqué de la Fecafoot