Comme annoncé mercredi par la Fédération marocaine (FRMF), la Confédération africaine de football (CAF) a bel et bien prononcé la disqualification de la RD Congo dans les éliminatoires de la CAN des moins de 23 ans, une compétition qui permet de se qualifier pour les Jeux Olympiques Tokyo 2020. La nouvelle a été confirmée ce jeudi par la Fédération congolaise (Fecofa).

Qualifiés sur le terrain (2-0, 0-1) le mois dernier lors du 2e tour des éliminatoires, les Léopards U23 sont sanctionnés en raison de l’inéligibilité de leur défenseur central Arsène Zola (TP Mazembe, photo), qui avait atteint l’âge limite de 23 ans et conduit le Maroc à déposer une réserve. Du coup, les Lionceaux de l’Atlas sont repêchés et affronteront le Mali à la place de la RDC en juin prochain lors du 3e tour qualificatif.

La Fecofa a mis en avant une «erreur administrative» et promis à l’issue de son comité exécutif « de prendre des mesures importantes afin que pareil désagrément ne se reproduise (plus).» L’instance a par ailleurs confirmé que la CAF l’a suspendue pour la prochaine édition de la CAN U23.

Le communiqué de la Fecofa