La CAF a suspendu à vie l’ancien président de la Fédération Togolaise de Football (FTF). C’est une décision qui fait suite à une réunion tenue mardi à Port-Elisabeth, en Afrique du Sud, par le jury d’appel de la Confédération du football de l’Afrique (CAF).


Notre correspondant à Lomé

Avlessi Tata de Mass, ancien président de la fédération togolaise de football (FTF) ainsi que l’arbitre togolais Cessi Ativi sont suspensus de toute activité liée au football. « Le jury d’appel de la CAF a débouté M. Avlessi en corsant sa peine », a déclaré un responsable de la CAF.

L’arbitre togolais Cessi Attivi qui avait écopé d’une interdiction d’activité dans le football pour une durée de quatre ans, a aussi vu sa peine alourdie. Désormais, M. Avlessi Tata de Mass et l’arbitre Attivi Atevi Cessi sont suspendus à vie de toute activité liée au football, avec interdiction définitive d’accès aux stades.

L’ancien président de la FTF a interjeté appel à la suite de sa suspension pour 8 ans infligée le 4 juillet dernier par le Comité de discipline de la CAF pour « corruption d’arbitres » lors de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) cadets, disputée en mars dernier à Lomé. Dans le cadre de cette affaire, l’arbitre gambien Pa Abdou Sarr avait déjà écopé d’une suspension à vie de toute activité liée au football.