Après le nul de ses hommes face au Maroc, Jules Accorsi, le sélectionneur français de la Centrafrique, aborde la rencontre face à l’Algérie avec une certaine confiance: « Au début, je pensais que le groupe serait déséquilibré, mais après le résultat que nous avons obtenu face au Maroc et l’autre match nul entre l’Algérie et la Tanzanie (1-1), tout reste possible. On fait avec nos moyens, mais on doit s’améliorer. Nous pensons déjà au match de l’Algérie que nous allons préparer comme il faut, a-t-il affirmé après-coup. Je suis satisfait du résultat mais pas de la manière avec laquelle nous avons joué. Nous avons beaucoup subi, ce qui met en doute nos chances de qualification, car avec un tel jeu on ne peut pas prétendre à être de la partie en Guinée équatoriale et au Gabon. »