En quittant les Girondins de Bordeaux libre, Marouane Chamakh ne s’est pas fait que des amis du côté du Haillan. Nicolas de Tavernost, le président du directoire de M6, propriétaire des Girondins de Bordeaux, a reconnu sur RMC que le club avait mal géré la situation. « Peut-être faut-il que l’on soit plus durs, plus volontaires dans les objectifs, y compris quand ça ne fait pas plaisir. J’assume ce qui s’est passé, mais on s’est collectivement trompés sur le dossier Chamakh. On a pensé que ce joueur formé au club prolongerait avant d’être transféré. Chamakh reste un grand joueur, mais nous avons perdu du temps », a-t-il affirmé.