Polémique en Ligue 2 vendredi soir lors de la 29e journée. La rencontre entre Caen et Châteauroux n’a pu aller à son terme en raison d’un fait de jeu qui a entraîné l’arrêt du match. Une égalisation de la Berrichonne, entachée d’une grossière main volontaire de Christopher Maboulou dans le temps additionnel a mis le feu aux poudres.


L’arbitrage français se serait passé volontiers de cette nouvelle publicité. Vendredi soir, la fin de la partie entre Caen et a été le théâtre d’une scène pour le moins cocasse. Alors que les Normands menaient au score (1-0) sur un penalty de Mathieu Duhamel, ils vont voir leurs adversaires égaliser au bout du temps additionnel (90e+3).

Présent dans la mêlée sur le coup franc de la dernière chance, le milieu de terrain franco-congolais monte plus haut que tout le monde, mais dévie le ballon de la main pour qu’il finisse sa course au fond des filets. Sur le coup, tous les Caennais font tout de suite signe pour indiquer la faute, mais l’arbitre valide le but. Le début de 20 minutes de chaos.


But de la main Caen – Chateauroux par NormandyFever

Face aux protestations des Normands et aux images, le juge central, Christian Guillard, revient sur sa décision et annule le but, ce qui a pour conséquence de déclencher la colère du côté castelroussin. Le situation vire au comique lorsque l’arbitre se déjuge une nouvelle fois pour finalement valider le but. Ecœurés, les joueurs de Caen quittent le terrain avant même la fin du match.

« C’est très très frustrant ! Se faire avoir là-dessus c’est très dur. On se défonce pour le club, ça fout vraiment les boules de voir ça. On va faire le maximum, quitte à rejouer ce match« , a indiqué Damien Perquis, le gardien caennais au micro de beIN Sports. L’affaire n’en est qu’à ses débuts puisque le du Stade Malherbe a déposé une réserve technique après cet incident.