Après la Coupe du monde, place au bilan. La Fédération algérienne de football a rendu public le bilan financier de la Coupe du monde à l’issue de la réunion du bureau fédéral qui s’est tenu dimanche au Centre National Technique de la FAF à Sidi Moussa. Selon l’instance fédérale, le Mondial 2010 a couté 70 millions de dinars algériens, soit 734.720 euros. Ce coût comprend l’ensemble des frais liés aux transports des internationaux, locaux, les frais de séjour (hôtels et restauration), indemnités des joueurs, frais de mission du staff technique et administratif, soins médicaux et achat de divers matériels, lors des stages de préparation en Algérie, en Suisse, et le match en Irlande du 12 mai au 7 juin 2010 ainsi que le séjour de la sélection nationale en Afrique du Sud. Notons qu’avec l’élimination des Fennecs, l’équipe nationale d’Algérie a reçu la somme 6,3 millions d’euro de la part de la FIFA, environ 599 millions soit 951.871 de dinars, soit un bénéfice net de 5 millions 598.333 euros obtenu par la FAF.