Après avoir cassé les oreilles de bien des fans, les vuvuzelas s’en prennent maintenant à leur gorge. Supportrice des Bafana Bafana d’Afrique du Sud, Yvonne Mayer s’amusait dans les rues du Cap avec un groupe d’amis en soufflant dans sa trompette quand elle a ressenti une brûlure à la gorge. Pensant couver un petit mal de gorge, l’instrumentiste en herbe ne s’est pas inquiétée… Mais à force de souffler dans sa vuvuzela, Yvonne Mayer a provoqué une lésion dans sa trachée, a expliqué son docteur Scott Barker. Pendant deux jours, la trompettiste n’a pu avaler quoi que ce soit, ni produire le moindre son.