Kevin-Prince Boateng, auteur du tacle qui a contraint Michael Ballack à déclarer forfait pour la Coupe du Monde, a présenté ses excuses dans Bild. « Je ne peux que m’excuser. J’étais en retard et je l’ai taclé de plein fouet, c’était vraiment stupide. Je me suis excusé deux fois sur le terrain, maintenant cela fait trois fois. Je suis désolé, il n’y avait aucune mauvaise intention », a expliqué l’international ghanéen d’origine allemande.