Jean-Jacques Gosso, le milieu récupérateur de Monaco, est une des surprises de la pré-liste établie par Sven Goran Eriksson, le sélectionneur de la Côte d’Ivoire. Mais le natif d’Abidjan n’a pas l’intention de s’en laisser conter et fera tout pour être de la partie au moment où le technicien suédois tranchera: « Vu les difficultés que j’ai rencontré cette saison, je ne croyais pas trop à ma sélection. Oui, j’ai été un peu surpris. Mais, quelque part, j’étais tout de même optimiste. Dans la vie, il faut être toujours positif et optimiste. J’avais des craintes mais voilà que j’ai eu raison d’être optimiste. …] Ça sert à quoi d’être parmi les 30 si on ne va pas en Afrique du Sud ? Je ferai tout pour être dans la dernière liste. Je vais cravacher dur pour montrer au coach qu’il n’a pas eu tort de me faire confiance. Je mettrai toutes les chances de mon côté. Maintenant, c’est lui qui prendra la décision finale. C’est lui le boss « , a-t-il assuré à [Sport Ivoire.